Une question ?

Formulaire de commande rapide !

Formulaire de commande rapide !

Nouveaux produits

Nouveaux produits

LE REFLET, UN RESTAURANT NANTAIS EXTRAORDINAIRE

Publié par: Anaelle JAOUEN Dans: Actualités Ideria Le: Commentaire(s): 0 Likes: 214

Vous connaissez le restaurant « le Reflet » à Nantes ? Si vous n’y êtes jamais allé manger, vous avez tout de même dû en entendre parler. Un accueil chaleureux, des plats délicieux, un emplacement idéal, une superbe terrasse, à priori un restaurant ordinaire mais avec un petit supplément extraordinaire. En effet, vos plats seront cuisinés et servis par une grande majorité d’employé(e)s porteurs de trisomie 21. Lorsque l'on sait que les personnes porteuses de ce handicap travaillent pour la plupart en milieu protégé et non en milieu ordinaire, nous ne pouvions que soutenir cette belle initiative.

Et comme nous sommes fournisseur de petits matériels de restauration, il était plutôt facile pour nous de trouver l’idée : fournir le restaurant en ustensiles de cuisine gratuitement à hauteur d’un certain montant à l’année. Forcément, nous sommes allés à la rencontre de Flore Lelièvre à l’initiative de ce projet, une jeune femme inspirante de 28 ans diplômée en architecture d’intérieur.

UN PROJET DE FIN D'ÉTUDES

« Comment peut-on par l’architecture d’intérieur et le design d’objet créer un environnement de travail qui s’adapte aux personnes porteuses de trisomie 21 ? », voici le sujet de fin d’études de Flore qui donna naissance deux ans et demi plus tard au restaurant Le Reflet. Familiarisée dès son enfance à ce handicap avec un frère aîné porteur de trisomie 21, le sujet, Flore le maîtrisait déjà plutôt bien. Avec cette belle idée, ce projet a suscité l’intérêt et l’encouragement de nombreuses personnes extérieures qui par la suite formeront l’association Trinôme 44, une association cherchant à développer des outils en milieux ordinaires pour les personnes atteintes de ce handicap. Ainsi, l’association porte depuis 2 ans des projets d’inclusion par le travail avec comme projet pilote l’ouverture en 2016 du restaurant Le Reflet au 4 rue des Trois Croissants à Nantes.

UN LIEU IDÉAL, UNE CARTE ALLÉCHANTE : UN RESTAURANT QUE L'ON RECOMMANDE

Le Reflet, c’est 36 couverts en salle et 42 l’été sur une très belle terrasse, c’est aussi un lieu chaleureux avec une belle décoration digne d’une architecte d’intérieur ! C’est aussi une équipe soudée composée de 11 personnes dont 7 porteuses de trisomie 21 qui s’activent en cuisine comme en salle pour vous servir des plats cuisinés uniquement à partir de produits frais. Et qui dit produits frais dit carte réduite qui se renouvelle chaque semaine avec des plats pour le moins alléchants : risotto aux moules de bouchot, jus au curry ; filet de maquereaux grillés, poireaux vinaigrette aux câpres ; filet mignon de porc, courgettes grillées au parmesan avec son jus crémé… Miam miam.

UN FONCTIONNEMENT INTERNE ADAPTÉ A SON PERSONNEL

Si vous venez y manger, vous remarquerez aussi quelques petites particularités qui font aussi partie de la signature de ce restaurant. En effet, le fonctionnement du Reflet est adapté à son personnel avec par exemple une prise de commande avec un système de tampon, une carte réduite , des assiettes moulées pour faciliter la prise en main ou encore des sets de table illustrant l’emplacement de l’assiette et des couverts. Les horaires de travail sont aussi adaptés, les contrats ne dépassent pas 24 heures par semaine pour éviter tout risque de fatigabilité et de surmenage. Le Reflet est ainsi ouvert du mardi au vendredi pour le service du midi et du jeudi au samedi pour le service du soir.


"LE REFLET" : un nom loin d'être choisi au hasard

Lors de notre rencontre avec Flore, une question nous interrogeait : Pourquoi « Le Reflet » ? Un nom loin d’être choisi au hasard, Flore nous l’a expliqué : « A l'origine, j'avais imaginé le restaurant sur l'eau. Je souhaitais exprimer par l'architecture que deux éléments qui se rencontrent peuvent se mélanger. Sur une barge flottante, j'ai donc dessiné une verrière déconstruite, faite d'acier et de verre; ces deux éléments, en se mélangeant, fusionnent et donne naissance au miroir. Cette notion de Reflet était donc très présente. Le projet de barge flottante mis de côté pour s'implanter en centre-ville dans un local en dur, nous avons décidé de conserver ce nom, pour deux raisons, la première, c'est que nous ne souhaitions pas que le nom du restaurant fasse référence au handicap ou à la différence, la seconde c'est que les personnes porteuses d'une trisomie 21 nous renvoient à notre propre image : une image sans filtres, avec moins de préjugés et plus de spontanéité. Nous sommes tous différents, mais il est temps que nous acceptions et intégrions chacun d'entre nous, la différence est une richesse bénéfique à tous ! »

L'ÉDITION D'UN LIVRE POUR PORTER LE MESSAGE PLUS LOIN

Parce que l’association Trinôme 44 avait l’envie de prouver aux professionnels qu’il était tout à fait possible d’intégrer des personnes porteuses de trisomie 21 dans leur restaurant, un autre projet a vu le jour : l’édition du livre « Restaurants Extraordinaires ». A travers cette lecture, l’idée était de partager le savoir-faire du Reflet et leur expérience auprès d’employeurs tout en les sensibilisant à l’inclusion du handicap mental par le travail. Et parce que l’objectif d’une entreprise est de fonctionner, l’idée de ce livre était aussi de leur prouver qu’il « était possible d’être une entreprise économiquement viable avec une majorité d’employés porteurs de trisomie 21 ».

UN RESTAURANT A PART ENTIÈRE

Le pari de ce restaurant est réussi car depuis son ouverture, il affiche complet tous les jours. Au début, les personnes étaient pour beaucoup curieuses de venir manger dans ce restaurant extraordinaire, aujourd’hui, elles reviennent parce que le Reflet est reconnu comme un restaurant à part entière, ce qui était aussi un des principaux objectifs : banaliser le fait d’être servi par une personne porteuse de trisomie 21. Ce premier restaurant est aussi un pari doublement réussi car depuis l’ouverture à Nantes, l’équipe en place n’a jamais bougé, pour preuve que le personnel s’y sent bien, et ça, c’était primordial ! Le prochain défi ? Pourquoi pas ouvrir un restaurant à Paris ? Et oui, bientôt nos voisins parisiens auront eux aussi leur Reflet. Le lieu n’est pas encore défini, les travaux n’ont pas commencé, mais pourtant il y a déjà des postulants porteurs de trisomie 21 pour faire partie de l’équipe !

Si l’association a choisi Paris pour l’ouverture de son second restaurant, symboliquement, c’est pour montrer que ça peut se faire partout, même dans la capitale ! Pour les aider à monter le deuxième Reflet, Trinôme 44 va bientôt mettre en place un financement participatif, quant à nous, nous serons très heureux de leur fournir une nouvelle fois du matériel !

Commentaires

Un petit mot ? :)